CIMENCAM S’ARME POUR LA GUERRE CONCURRENTIELLE

BUBBLE UP : BAISER LE CITRON VERT
4 avril 2019
L’APICULTURE, UNE ACTIVITÉ MIELLEUSE AU CAMEROUN
L’APICULTURE, UNE ACTIVITÉ MIELLEUSE AU CAMEROUN
5 avril 2019
CIMENCAM S’ARME POUR LA GUERRE CONCURRENTIELLE


C’est depuis 2017 que l’entreprise Cimencam a perdu le leadership du secteur hautement stratégique et à forte valeur ajoutée que constitue la production de ciment. En quelques années, l’entreprise à capitaux Nigérian DANGOTE par sa grande capacité de production et la qualité de son produit 42,5 R qui selon certains professionnels est plus intéressant que le CPJ35 qui a jadis été la produit phare de CIMENCAM.
Pour reprendre la main, le groupe LAFARGE a tout d’abord commencé à produire et à commercialiser le ciment du type 42,5 R. Ce qui lui a permis de revenir légèrement dans la course face à Dangote Cement Cameroon. L’entreprise n’avait plus qu’à augmenter sa capacité de production pour vraiment être à arme égale avec son meilleur concurrent. Et pour augmenter sa production, le Groupe Lafarge a opté pour la construction de nouvelle usineC’est le 2 avril dernier que le Groupe Lafarge a procédé à l’inauguration de sa nouvelle unité de production dans la localité de Nomayos à environ 18 kilomètre de Yaoundé. Avec une capacité de production de 500 000 tonnes, cette unité a produit son premier sac de ciment en janvier 2019.

C’est la troisième usine du Groupe Lafarge en terre camerounaise, derrière celle de Douala produisant 1 500 000 tonnes de ciment et celle de Figuil dans le Nord du pays dont la production se situe au environ de 300 000 tonnes. Ces trois usines portent la capacité de production totale du groupe à 2 200 000 tonnes contre 3 000 000 pour son concurrent le plus véhément Dangote Cement Cameroon.

Cette nouvelle usine promet des résultats très rapide, en moins de trois mois, les ventes du Groupe Lafarge ont marqué une croissance de 30 % par rapport à la même période en 2018. Dans la foulé, la direction du Groupe Lafarge a pour ambition de diversifier sa production et de mettre sur le marché camerounais un ciment blanc avec le nom SUBLIME dédié aux travaux de décoration d’ouvrage ; ainsi qu’un ciment à multiple usage nommé MULTIX.

Les contre-attaques de Dangote Cement ne se feront pas attendre longtemps.

>>>LIRE AUSSI :BUBBLE UP ; BAISER LE CITRON VERT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *