LE CAMEROUN VERS LA PROTECTION DE LA PRODUCTION LOCAL

L’APICULTURE, UNE ACTIVITÉ MIELLEUSE AU CAMEROUN
L’APICULTURE, UNE ACTIVITÉ MIELLEUSE AU CAMEROUN
5 avril 2019
LE CAMEROUN FAIT-IL UN DOIGT D’HONNEUR À LA BANQUE MONDIALE ?
LE CAMEROUN FAIT-IL UN DOIGT D’HONNEUR À LA BANQUE MONDIALE ?
8 avril 2019
LE CAMEROUN VERS LA PROTECTION DE LA PRODUCTION LOCAL


C’est avec un plaisir quasiment euphorique que les producteurs camerounais ont lu la note du ministère du commerce demandant au Gicam une liste de produits qui devront être interdits à l’importation.

C’est connu de tous, la liberté de circulation de marchandise dans le monde n’est qu’une formule démagogique, aucun pays du monde ne la respecte. Le libre-échange est un groupe de mots dont la définition reste jolie dans un dictionnaire et dans les textes de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) mais dont l’application par les pays puissants qui devront montrer l’exemple est un échec. Le libre-échange est un groupe de mots dont la définition reste jolie dans un dictionnaire et dans les textes de l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce) mais dont l’application par les pays puissants qui devront montrer l’exemple est un échec. 

En attendant de parler d’une seule voix, les pays africains commencent à prendre des mesures pour protéger leurs producteurs locaux face à la rude concurrence internationale afin que ces producteurs atteignent une taille qui peuvent permettre de se défendre à arme égale face aux concurrents. C’est dans cette logique que le ministre camerounais du commerce LUC MAGLOIRE MBARGA ATANGANA a adressé une note au GICAM (Groupement Inter patronal du Cameroun) afin d’avoir une liste de produits qui devrait être interdite à l’importation car pouvant être substituée par des produits locaux.
Une mesure qui si elle est soutenue aura un impact direct sur la consommation, les investissements et l’économie du pays Afrique en miniature. Le Gicam n’est pas la seule entité appelé à donner son avis, d’autre organisation de protection et de promotion des produits made in Cameroon sont convoquées à prendre part à ce conseil de guerre économique. 

En attendant les retours de cette note, certains producteurs fustigent le fait que ce genre de consultation n’a pas été fait lors de la signature des APE.

>>> TÉLÉCHARGER NOTRE MAGAZINE ICI

2 Comments

  1. 918kiss dit :

    Keep newsletters interesting so they should be read.
    Remember though, received to post good content to choose this
    work! Blog Marketing Tip #3: Consistently Target Popular Blogs:
    And Do not mean cyberstalk them. https://scr888.men/index.php/download/15-918kiss-scr888

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *